Gardons le lien, J39

Dominique, grande voyageuse à vélo, est allée en solo, d'année en année, de Gibraltar au Cap Nord. Elle nous relate ici, une anecdote de l'une des étapes qui a vu l'aboutissement de son voyage.


OBJECTIF CAP NORD


Voyage à vélo....sur les routes infinies vers le Cap Nord, côtes et descentes se succèdent dans une recitude quasi parfaite.

Souvent la solitude, là où on roule des dizaines de kilomètres sans une maison ;

Parfois la lassitude, quand la pluie et le vent me font face.

Alors, chercher la rencontre, malgré la barrière de la langue... Ce sera le sourire de la caissière du supermarché avant de trouver refuge dans un abribus pour déguster un bol de riz au saumon.

Au loin une femme marche, elle approche. A proximité elle fixe du regard le poteau coiffé du logo de la compagnie de car et se place tout contre, me tournant le dos. Un quart d'heure d'attente, nous sommes à 1,50 mètres l'une de l'autre, sans corona virus dans l'air de cet été 1998 … et, dans cet espace infini du grand nord, je me sens tout à coup …  confinée à 2 pas de cette femme.

Peut-être ne m'a-t-elle pas vue ? C'est vrai, une cyclote, un vélo, un réchaud sous un abribus, ça ne se voit guère !

Les rennes sont bien plus curieux à mon égard ! Merci à eux !


Une ombre dans l'immensité. Dominique Thévenet

dominique.thevenet56@orange.fr