Né en 1922 à Givors, décédé en 2012, il s’installe à Montreuil 1947 où il joue un rôle important dans la construction de logements « castors ». 

Lucien Bénière est un homme engagé dès sa jeunesse dans la résistance, le mouvement coopératif et le combat pour l’indépendance de l’Algérie.

Son amour du bois est le fil conducteur de sa vie de créateur. Étudiant à l’école supérieure du bois, co-fondateur d’une coopérative de menuiserie, il se consacre totalement à la sculpture sur bois à partir de 1979. 

Auparavant, il consacrait ses rares loisirs à l’encre et à la peinture à l’huile. Son goût des couleurs s’y épanouit.

« Décomposer un carrelet ou une boule de bois, en tirant des traits de scie de haut en bas. Recomposer ensuite, en opérant mille mouvements de translation, rotation, juxtaposition, superposition… Alignements et emboitements. Voilà les trucs et procédés de Lucien Bénière pour parodier le titre d'un manuel de référence. Les interstices, réserve d'obscurité, rythment l'écriture, indispensables à l'équilibre, comme les silences sur une partition… …Traçant une ligne dans l'espace, échafaudant des formes simples ou complexes, échappant à la pesanteur, l'intéressé éprouve de la jouissance. Il le dit avec truculence. Imagination à profusion, maîtrise technique, fantaisie et humour, créent la magie… »

Dominique Dalemont 

"50 sculpteurs choisissent le BOIS", Éditions Somogy 1998

Publication :

Lucien Bénière, Le chant du bois - sculptures, encres et huiles, éditions France ARTIST – juin 2001

Film :

Lucien, film de Pier Emmanuel Petit La F.I.L.M. 2011http://www.beniere.com/video/video_pep.html

Productions artistiques :

  • 1964 – 1968      Les encres

  • 1969 – 1978      Les Huiles

  • 1979 – 2011      Sculptures sur bois avec d'abord les « Volumes », puis la « Grande Murale » (fresque de 75 mètres réalisée entre 1990 et 1995), ensuite les « Carrés », les « Baroques » et enfin les « Galettes ».

 

Expositions individuelles ou collectives multiples. 

En 2001 le Sénat accueille dans ses Jardins du Luxembourg, la « Grande Murale » accompagnée de « Carrés» et de « Volumes».

Lucien Bénière

Plasticien, coloriste, sculpteur

© 2019 lartavous | Mentions légales