Né en Vendée, au Langon, en 1950, Il arrive à Paris en 1968 où il vit depuis. 
C’est à cette date qu’un concours administratif le destinant à une carrière à la Poste le conduit à la capitale, mais il est vite attiré par le monde de l’image. 
Il prend alors des cours du soir à l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré de Paris.

Après avoir créé Calligram, son propre studio de conseils en communications graphiques, la rencontre avec l’artiste plasticien Bernard Pras marque un changement radical dans sa vie, Joël découvre l’aquagravure, désormais il passe du domaine des arts appliqués à celui de l’art vivant. 
Il crée Aquastamp Paris, une imprimerie d’art en aquagravures.

En 2012, il expose pour la première fois sa peinture au salon Réalités Nouvelles à Paris et consacre désormais pour l'essentiel de son temps à la peinture et à la sculpture. Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses galeries à Paris et en europe.

«Je ne me pose plus de questions. Je fais»

​Technique 

« L'aquagravure est une technique d'estampes, mise au point en France dans les années 1980 par Bernard Pras.

Ce procédé est un mélange de gravure et de sculpture. J'y conçois mes créations en gravant et modelant des plaques de cires. Un moule en silicone est ensuite coulé sur cette maquette. Ce dernier sera encré à l'unité, généralement au pinceau. Il servira également de plaque lors de la pression sur une feuille de papier encore fraîche, fabriqué dans l'atelier. La couleur et le relief sont encrée et formé ainsi simultanément. L'épaisseur du papier, dit grammage, est souvent aussi importante que du carton.

Comme toutes estampes, chaque planche est numérotée et signée de l'artiste. »

Joël Chasseriau

Plasticien, graphiste, graveur, sculpteur

© 2019 lartavous | Mentions légales